Voyager en Inde sur une Royal-Enfield, c’est devenu courant voire banal. En revanche, se rendre en Argentine et tutoyer les sommets andins ce n’est pas banal. Je l’ai fait et je n’en suis pas encore revenu ! Le programme baptisé “ Le Toit des Andes“ dure 10 jours et il est accessible à tous les niveaux de pilotage car le monocylindre de fabrication indienne permet de s’affranchir de toutes les difficultés. Il faut d’abord se rendre à Salta, à 2 heures d’avion de Buenos Aires pour récupérer les motos. Puis c’est parti pour la découverte d’une des plus belles régions du monde, à travers les pistes et les routes goudronnées. Allez-y les yeux fermés puis ouvrez-les en grand une fois sur place !

Publié par Christophe GAIME, Rédacteur en chef   moto-revue-classic-france